FACEBOOK / TWITTER
Rejoins-nous!
La page Facebook d'Infohac.com et le compte Twitter réunit plusieurs milliers de supporters qui suivent chaque jour l'actualité des Ciel et Marine et de votre site internet préféré.

PHOTOS
HAC-CLERMONT (0-1) | 65 photos HD
Vous pouvez télécharger les photos via la galerie sur le site FlickR

Vous pouvez aussi lancer le diaporama plein écran : Le diaporama du match en plein écran


PHOTOS
HAC-AJA (1-0) | 38 photos HD
Vous pouvez télécharger les photos via la galerie sur le site FlickR

Vous pouvez aussi lancer le diaporama plein écran : Le diaporama du match en plein écran


PHOTOS
HAC-FBBP01 (3-0) | 70 photos HD
Vous pouvez télécharger les photos via la galerie sur le site FlickR

Vous pouvez aussi lancer le diaporama plein écran : Le diaporama du match en plein écran

 
 
 Vous n'êtes pas connecté
 Connectez-vous ou créez-vous un compte gratuitement
Le forum officiel des Supporters du HAC -> Historique du HAC Page : Préc.,1,2
Auteur Message
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 21 Nov 2014 14:26 || Sujet du message:
Les Minimes :

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Partenaire
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 01 Déc 2014 15:46 || Sujet du message:
DERBY ENTRE LE STADE HAVRAIS ET LE HAC, 06 NOVEMBRE 1932, VICTOIRE DU STADE 2-1

Avant match (Petit Havre) :

Image

Résumé match (Journal de Rouen) :

Image

Et du Petit Havre :
Citation :

LE STADE HAVRAIS CAUSE UNE GROSSE SURPRISE...

Il bat le H.A.C par 2 buts à 1

Jamais, à notre connaissance, depuis que les matches H.A.C. - Stade existent, nous avons vu une partie aussi vilaine que celle d’hier.

Pour résumer le match, disons que ce fut tout, sauf du football. A tel point qu’en seconde mi-temps nous étions profondément dégoutés du spectacle ( ?) auquel nous assistions...

A qui la faute dire-vous ? Aux joueurs, à ceux du H.A.C. surtout qui ont été pour la plupart bien en dessous de leur réputation...

Nous avons été souvent élogieux pour les « doyens » pour pouvoir nous servir d’une plume acerbe aujourd’hui.

Le H.A.C., disons-le sans crainte, n’a pas fait honneur à sa renommée. Et ceux qui ont vu des matches de la Toussaint ont dû se demander d’où venait cette subite transformation...

On nous objectera que contre le Stade, le H.A.C. n’est plus le même. On dira qu’il semble perdre une grande partie de ses moyens, alors que le Stade, n’ayant rien à perdre et tout à gagner, donne le meilleur de lui-même...

Très vrai tout cela...Mais tout de même, lorsque le public, répond en foule aux appels qui lui sont faits, n’est-ce pas parce qu’il entend assister à une partie agréable, et non à un match de troisième ordre, où on ne voit même pas des éclairs de football ?

Le H.A.C. a certainement déçu ses partisans. Qu’il soit battu, ça c’est autre chose. Il est tombé sur une équipe par trop sacrifiée à l’avance, et qui voulait prouver qu’elle avait plus que jamais sa place au soleil...

Sa victoire, pour ne pas être très jolie, est cependant amplement justifiée. Elle a récompensé des méritants et surtout des courageux, des gars au cœur bien trempé et qui se sont évertués à démolir tous les pronostics. On doit donc englober dans les louanges les « Damiers », mais tout particulièrement Boullen, Orenge et Le Foll.

Cette victoire, qui va avoir un certain retentissement, va faire du bien au Stade. Elle lui fait prendre rang parmi les équipes dangereuses du championnat. Et nous sommes très heureux de souligner sa belle seconde place. Il faut maintenant continuer et, dès dimanche prochain confirmer la bonne forme actuelle par une victoire très nette sur St-Georges d’Argenteuil en Coupe de France.

Quant au HAC, on a eu bien du mal à reconnaître cette équipe dont nous étions les premiers à vanter les progrès.

Hier, équipe médiocre au possible, ne sachant pas réagir et donnant l’impression de ne pas prendre ce match avec tout l’intérêt qu’il convenait. Que le HAC continue de la sorte et il ne tardera pas à perde ses habitués...
On peut, peut-être, excepter du lot Houyvet, Meynier et Stadlemann, Houyvet surtout. Mais que penser de Rabiot, de Cantais et de Collard, qui ont à peine « figuré »... ? Ensemble piteux, vraiment !

M. Leroy avait la tâche ingrate de diriger ce match. Il fut tout juste passable, ne se montrant pas assez sévère sur le jeu dur et laissant passer dans chaque camp des fautes très graves...

Peut-être qu’avec un « référé » plus énergique n’aurions-nous pas assisté au jeu par trop dur de la fin de partie. Car on se « massa » tant et plus, des deux côtés.

Voici quelques lignes sur le match. Nous n’avons pris que les principales phases :

Les équipes sont celles annoncées. Cantais capitaine du HAC, gagne le toss, et choisit la montée et le soleil dans les yeux...on ne sait pourquoi...Sans doute espérait-il se servir de ces éléments après la reprise ? De la descente peut-être, mais du soleil, il dut s’en passer, car Phoebus ne prêta son concours que dans la première partie du jeu.

Les dix premières minutes sont passables. Jeu d’attente, avec des essais au but de Meynier d’une part, de brunet et de Clairé de l’autre. Les arrières font bonne contenance, Houyvet et Billout surtout.

Notons encore un corner sans résultat pour le HAC, une « tête » d’Orenge qui va de peu au-dessus, puis encore un eau tir de Stadelmann à côté.

Et nous voici à la dix-septième minute de jeu. Glémot, bien servi, file le long de la touche, centre, Meynier réceptionne et pousse doucement aux filets. Ce sera la plus belle phase de jeu de la part du HAC.

Menant par 1 à 0, les « bleus » sont confiants. Mais le Stade n’est nullement découragé ! Au contraire. Petit à petit il prend l’ascendant, dominant grâce surtout à ses demis. En face on peine à reconnaitre Rabiot, très faible. Cantais, lui, se distingue par des « loupés » de...belle tenue. Le jeu est confus, on se marque impitoyablement. On commence -et c’est notre cas- à regretter le déplacement. Les « Damiers » font pourtant de leur mieux. Ils réussissent à imposer leur jeu.

Sur arrêt de Houyvet, de la main, l’arbitre siffle un penalty. Dehaëse le tir à côté...Belle occasion de ratée. Ce n’est que peine perdue. Presque aussitôt, les efforts du Stade sont récompensés. Brunet, de l’aile droite, centre en longueur. Clairé s’est précipité et réceptionne à deux mètres de Postel, et égalise, aux applaudissements du public. Les équipes sont à égalité. Jusqu’à la mi-temps, rien ne sera marqué.

Après la pause, le HAC à la descente. Le soleil est tombé. On a l’impression que le HAC, bien terne jusqu’alors, va se ressaisir. C’est le contraire...Il joue de mal en pis. Les Stadistes, toujours très actifs, compensent leur infériorité technique par un mordant et un allant qui leur valent les sympathies de la foule. Le jeu est tout à fait médiocre et certainement pas digne de la division d’honneur.

Orenge est souvent dangereux, et les descentes de Brunet mettent Postel à l’ouvrage.

Le HAC fait quelques descentes, mais Dehaëse, Billout et Le Foll sont intraitables. Le jeu est dur, les joueurs se massent copieusement sans que l’arbitre sanctionne. Le HAC réclame un pénalty que M. Leroy ne veut pas accorder. Puis alors qu’on envisage un match nul, voici un cafouillage devant les buts du HAC : la défense des « bleus » s’affole, et Clairé, bien placé, marque le but vainqueur.

Les dernières minutes vont être émouvantes, parce qu’elles tiendront les spectateurs en haleine. Mais le jeu deviendra de plus en plus mauvais. Houyvet passe à l’attaque, Boullen est bléssé. Rien ne se passera !

On note une descente de Lebaillif, qui, seul, file vers le but. Est-ce le point égalisateur ? Non, Lebaillif s’abat comme une masse à dix mètres des buts, victime d’un claquage. On note encore un cafouillage devant la cage de Le Foll, mais Meynier et Glémot ratent. Une descente de Brunet n’aboutit pas non plus, et c’est la fin.

Le public applaudi les courageux Stadistes alors qu’il critique sévèrement la tenue des « hacmen »

Pour nous, félicitons joueurs et dirigeants du Stade pour cet exploit, car c’en est un ! Souhaitons-leur de faire comme le nègre....Continuer.

Quant au HAC, il doit aux sportifs havrais une réhabilitation au plus tôt. Car son blason est bien terni... !

R.Rousselin



Dessin de Will après le match (Petit Havre) :

Image

[Ce message à été édité par son auteur pour la dernière fois le 01 Déc 2014 17:10]


________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 27 Avril 2015 13:19 || Sujet du message:
Stade Havrais - Olympique Lillois (0-2), pour le 5e tour de la Coupe de France 1938 :

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 27 Avril 2015 13:28 || Sujet du message:
Stade Havrais - Saint Raphael 1/4 Coupe de France 1927

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 27 Avril 2015 13:29 || Sujet du message:
1935-1936 :

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 28 Avril 2015 10:55 || Sujet du message:
11-01-1925 (16e CDF) Stade Rennais UC - Stade Havrais (1-2):

Image

Image

Image

[Ce message à été édité par son auteur pour la dernière fois le 28 Avril 2015 10:56]


________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 09 Mai 2015 15:13 || Sujet du message:
8e CDF 1927

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 09 Mai 2015 15:17 || Sujet du message:
Effectif 1925-1926

BUT :
R.Gondouin,sélectionné en équipe du Havre, le type parfait du goal-keeper, aux bloquages classiques, admirable de détente et de souplesse.

ARRIERES :
(Droit) Billoud, plusieurs fois sélectionné en promotion, puissant et remarquable par la netteté de ses arrêts sur l'homme.

(Gauche) Defortescu, joueur aussi puissant que son partenaire, mais beaucoup plus rapide. Se tire toujours à son honneur des situations les plus difficiles.

Demis :
(Gauche) Wouters, joueur belge, sélectionné militaire. Ce joueur est infatigable et sait très bien se placer. Ne laisse jamais les avants qui lui sont opposés imposer leur jeu. Joue correctement et beaucoup de la tête.

(Centre)
Boullen, international de l'équipe B de France, pilier de la ligne intermédiaire, distribue admirablement son jeu, joue très bien de la tête, joueur adroit et réfléchi.

(Droit)
Avenel, joueur infatigable, très consciencieux, s'entendant très bien avec ses avants, accrocheur, joue correctement.

Avants :

(Allier Droit) Rupalley, parfait tacticien, aux centres précis, aux déboulés impressionnants.

(Inter Droit) Orenge, sélectionné de Normandie, le plus jeune joueur de l'équipe, joueur d’expérience, très bon dribbleur, bon shoot et d'un courage exemplaire. Joueur d'un grand avenir.

(Avant Centre) Homont, sélectionné militaire, très bon distributeur, au jeu parfois un peu drôle, est un danger constant pour les gardiens de buts, dribbleur émérite.

(Inter Gauche) Accard, capitaine de l'équipe, international, plusieurs fois sélectionné dans l'équipe de France et de la Ligue de Normandie, très sûr et très bon shooteur et précis, se fait remarquer par son habileté et sa vitesse d’exécution, excellente entraineur.

(Ailier gauche) Etienne, joueur très jeune, aux centres très puissants, se conjugue très bien avec Accard et forment une aile redoutable.
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 10 Mai 2015 12:11 || Sujet du message:
Equipe 1926-1927

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 10 Mai 2015 12:32 || Sujet du message:
Magazine Match du 11-02-1930 HAC - Stade Havrais (0-0)

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 10 Mai 2015 12:40 || Sujet du message:
Badge Stade Havrais

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 10 Mai 2015 19:04 || Sujet du message:
Saison 1927-1928

28-08-1927 SH - US Boulogne (7-1) (Amical)
04-09-1927 RC France - SH (2-6) (Amical)
11-09-1927 SH - SM Caen (3-1) (Amical)
18-09-1927 SH - CASG (9-0) (Amical)
25-09-1927 FC Dieppe - SH (2-5)
02-10-1927 US Quevilly - SH (2-0)
08-10-1927 HAC - SH (2-2)
16-10-1927 SH - FC Rouen (1-1)
23-10-1927 AL Déville - SH (1-5)
01-11-1927 SH - Standard Athletic Club (4-0) (Match de la Toussaint)
06-11-1927 SH - USA Clichy (6-1) (4e t CDF)
20-11-1927 SH - FC Dieppe (5-1)
27-11-1927 SH - Us Quevilly (6-2)
03-12-1927 Excelcior Tourcoing - SH (1-3) (5e t CDF)
11-12-1927 SH - HAC (2-1)
18-12-1927 FCR - SH (0-1)
26-12-1927 31e R.I - SH (3-1) (Amical)

08-01-1928 SH - RC Arras (2-2 ap. prolong.) (16e CDF) à rejouer
15-01-1928 SH - AL Déville (6-1)
22-01-1928 SH - RC Arras (5-2) (16e CDF)
29-01-1928 SH - SM Caen (3-2) (Finale Championnat Normandie Aller)
05-02-1928 Stade Raphaelois - SH (2-1) (8e CDF)
12-02-1928 SM Caen - SH (0-3) (Finale Championnat Normandie Retour)
Stade Havrais Champion de Normandie
26-02-1928 SH - Club Français (Equipe Chayriguès) (2-0) (Amical)
04-03-1928 Stade Français - SH (5-2) (Poule Championnat France)
25-03-1928 Montpellier SO - SH (3-1) (Poule Championnat France)
01-04-1928 HAC - SH (2-2) (Amical)
08-04-1928 SH - AS Mulhouse (1-4) (Amical)
06-05-1928 SH - Uruguay B (0-9) (Amical)

Bilan sur 29 Matchs joués : 18 V - 4 N - 7D

[Ce message à été édité par son auteur pour la dernière fois le 10 Mai 2015 19:05]


________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 19 Mai 2015 16:42 || Sujet du message:
25-10-1926 En match amical, le Stade Français bat le Stade Havrais 2-1

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Tof76
[VIP]

Tof76
[Déconnecté]

Nb de messages : 3702
Posté le: 19 Mai 2015 17:01 || Sujet du message:
Coupe de France 1927 Stade Havrais - Stade Raphaëlois

Image
________________
Quand on va au stade, c'est pour fout' le feu, Deschaseaux en flamme, ca fait des envieux (Les Havrais)
Revenir en haut Voir le Profil Voir le Site Web
Page : Préc.,1,2

Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ?

Nous avons 4658 membres enregistrés. Ils ont posté un total de 85583 messages.
Dernier utilisateur inscrit : Sylviane2
Il y a actuellement 0 utilisateur en ligne : 0 visible et 0 invisible .
Utilisateur connecté :

 

[ Copyright SoftBB v0.1 ] , [ Par Atapi ] , [ 3 Requête s mysql utilisée s] , [ GZIP désactivé] , [ Page générée en 1,5601s ]
Ce forum vous est gracieusement proposé par : [ Infohac.com ] , [ Barbarians Havrais ] , [ Kop Ciel & Marine ]